Lun-Ven / Mon-Fri 8:30am–7:00pm
Sam-Dim / Sat-Sun: 10:00am–5:00pm

Les 5 risques concernant l’entretien de votre four

Une cuisine moderne bien équipée comporte aujourd’hui un four. Ce dernier permet la réalisation de nombreuses recettes et doit faire l’objet d’une attention particulière, notamment en termes d’entretien. Pour conserver longtemps votre four et le préserver, voici ici quelques précieux conseils.

#1 – Ne jamais nettoyer son four

L’entretien de votre four est une question primordiale. Et bien que cet appareil serve parfois sur une base quotidienne, il est facile d’oublier de le laver. Que votre four soit autonettoyant ou pas, il sera important de penser à le laver, pour des raisons évidentes.

Au fil des utilisations, les débris alimentaires colonisent l’intérieur de votre appareil, et leur accumulation peut vite comporter des risques divers. C’est une erreur de ne jamais penser à nettoyer l’intérieur de votre four en tablant sur le fait que le feu stérilise cet endroit. En effet, les fumées et débris brûlés peuvent être cancérigènes, ou encore favoriser le développement de bactéries diverses. Un bon nettoyage permettra de débarrasser votre appareil de toutes sortes de résidus, tout en le préservant sur la durée.

#2 – Mal utiliser les fonctions de son four

Pour que votre four vous serve le plus longtemps possible, et pour en profiter au mieux, il vous faut bien connaître les fonctions dont il est doté. L’utilisation de la fonction auto-nettoyage par exemple empêche toute utilisation du four pendant un long moment. Pensez donc à le faire longtemps avant le moment prévu pour une utilisation quand vous avez des convives par exemple.

Certaines mécompréhensions relatives à la configuration du four peuvent être contre-productives. C’est par exemple le cas lorsque l’on bouche les trous d’aération du four, dans l’objectif de profiter d’une chaleur optimale. Ces bouches doivent rester ouvertes pour une bonne circulation de la chaleur à l’intérieur.

Il existe également quelques habitudes qu’il est facile de prendre, mais qui ne sont pas des plus avantageuses. Le fait de laisser des plats ou des papiers alu dans le four après son utilisation est par exemple très courant. Le fait est qu’avant de préchauffer le four pour d’autres cuissons, il est facile d’oublier ces divers éléments, ce qui provoque souvent des fumées désagréables ou le risque de brûlures quand l’on désire enlever ces plats.

#3 – Se servir de son four comme chauffage

Cette erreur est relativement courante. Il est en effet tentant d’allumer le four en période de froid pour espérer réchauffer l’intérieur de son logement en l’absence d’un chauffage performant. Cette solution comporte cependant des risques notoires, et il est vivement déconseillé de l’utiliser.

Il faut savoir que sur des durées importantes d’utilisation, les risques de fuite de gaz sont significatifs. Utiliser le four comme chauffage augmente ce risque sensiblement. Si la flamme s’éteint à votre insu, vous encourez de même une intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore est dangereux et peut donc s’échapper sans que vous le remarquiez.

Un troisième point important est le gaspillage d’énergie relatif à cette pratique. Le four n’est en effet pas conçu pour offrir les mêmes performances que les appareils dédiés au chauffage. Vous dépenserez donc beaucoup plus en énergie, sans avoir les mêmes résultats que pour le cas d’une chaudière réglementaire.

#4 – Ouvrir trop souvent la porte pour vérifier la cuisson

De simples habitudes comme le fait d’ouvrir un peu trop souvent la porte du four pendant son fonctionnement ne vous permettront également pas de profiter du meilleur de sa performance pour vos recettes.

Les déperditions de chaleur causées par des ouvertures inutiles entraînent un gaspillage d’énergie, car le four dépense encore plus pour revenir à la bonne température.

#5 – Utiliser les mauvais produits d’entretien

Pour l’opération de nettoyage de votre four, le plus important est de sélectionner avec soin les produits dont vous ferez usage. Votre préférence devra aller aux produits d’entretien conçus à base d’éléments naturels. Il faut en effet savoir qu’en dépit des affirmations contraires des marques, les produits chimiques peuvent être nocifs et corrosifs, ce qui altère la structure de votre appareil, et peut représenter un danger relatif.

Du vinaigre blanc ou du bicarbonate de soude permettent la formation d’une pâte très efficace pour faire disparaître les résidus alimentaires sans nuire à votre appareil.

Vous recherchez une bonne expertise pour l’entretien ou la réparation de machines à Montréal ? Pour votre réparation au Québec, pour des réparations à Montréal, RéparationAPlus vous offre son expertise. La pose de diagnostics rapides, et l’intervention de nos équipes sont accessibles à des tarifs préférentiels.

 

Les 5 risques concernant l’entretien de votre four